Concept du Trike 333

Novembre 2008

Le Trike 333 se voudrait équilibré sur les 3 manières de recueillir l'énergie, à savoir 3x 1kWh sur une journée:

  1. 1kWh embarqué (par exemple sous forme de batteries). Dans la réalité, on sera probablement à 2kWh.

  2. 1kWh (5h x 200W) capté (par exemple celle du soleil par des panneaux photovoltaïques). 190W solaire sont prévus.

  3. 1kWh (4h x 2 x 125W) d'énergie musculaire (qui est une forme particulière d'énergie embarquée par défaut lorsqu'on a des conducteurs et passagers...). Là on devrait facilement être à 1kWh.

Fév 2009: Premiers essais du cadre et photo-montage

Mai 2009: Le Trike 333 roule enfin et parcourt 333km en 1 jour!

Début 2010 - La bonne surprise de la consommation

Après environ 1000km d'essais, nous pouvons dire que la consommation du Trike se situe entre 10 et 13Wh/km ou 1.3 kWh/100km, soit l'équivalent de 0.13 litres d'essence / 100km, pour une vitesse de croisière comprise entre 30 et 40km/h. C'est extrêmement faible, et pourtant nous n'avons pas fait beaucoup d'efforts aérodynamiques! Comment expliquer ce résultat par rapport à une voiture de tourisme qui consommerait 50 ou 100 fois plus (6 à 13 litres/100km).

  • D'abord le poids (avec 75kg, il transporte 2 fois plus que son poids, contrairement à tous les véhicules automobiles). Chargé de 2 passagers, il reste proche de 200kg.

  • La surface exposée, du fait des deux places l'une derrière l'autre, et de la position assise, est faible.

  • Le moteur électrique et le contrôleur ont un excellent rendement (80-85%), 4 fois mieux que les moteurs thermiques.

  • Le toit solaire soulage encore la consommation en apportant environ 100W en continu un jour de soleil. Il apporte environ 50 à 80km "gratuits" par jour.

  • Le pédalage apporte facilement 100 à 125W par personne et soulage encore la consommation.

 

Le Trike consomme donc 50 à 100 fois moins qu'une voiture conventionelle, et également 10 fois moins qu'une voiture électrique telle que les premières annoncées (Tesla Roadster, Mitsubishi iMiev...). C'est en tous cas ce que confirme nos mesures et le programme de simulation Green Race 2.0

Grâce à un nouveau toit solaire léger, le Trike 333 a remporté une course d'endurance de 6h en juin 2010.

Fiche technique du Trike
Le Trike 333 au centre du triangle des énergies

Si l'on considère les trois énergies dont se "nourrit" le Trike 333:

  • Musculaire

  • Solaire

  • Electrique par stockage dans des batteries

 

On s'aperçoit qu'il se positionne dans un "trou", au centre du triangle des énergies.

On connait en effet le sommet Musculaire (vélos, trotinettes...)

Le sommet électrique pur (tous les scooters, voitures électriques)

Sur le côté électrique + musculaire on trouve le vélo électrique, qui est bien centré (énergie à peu près équivalente musculaire et électrique).

Puis sur le côté électrique + solaire on trouve les Sunracers, proche du solaire sans être 100% solaire (ils ont des batteries), et on trouve quelques véhicules électriques sur lesquels on ajoute un peu de solaire. Mais avouons qu'une Prius à toit solaire restera à 5% solaire au maximum. La Venturi astrolab serait peut-être assez bien positionnée au centre de ce côté

 

Et il n'y a rien au centre du triangle. Sauf... le Trike 333.

La naissance du petit Trike 333 (fable)
  • - Comme je t'admire, dit le vélo à la voiture. Tes formes sont si jolies. Tu es si confortable! Tellement de gens t'utilisent chaque jour. Regarde, je reste tout l'hiver au garage. Et si peu m'utilisent! Juste pour s'amuser quand il fait beau!

  • - Tu parles! As-tu oublié que je suis condamnée? Parce que je pollue, qu'il me faut cet or noir pour avancer et que je recrache du gaz carbonique. Dans 20 ans peut-être, je serai morte de ce cancer du pétrole, tandis que toi, tu feras toujours les beaux jours des gens. Regarde la tête des gens en voiture! Ils sont tous tristes, alors que ceux qui se déplacent en vélo ont le sourire. Tu es fun. Moi, je ne suis qu'un "mal nécessaire"!

  • - Peut-être, il n'empêche que les personnes âgées n'osent plus m'utiliser, que dans ce coin de pays qui monte tellement il y en a si peu qui parviennent à monter la côte ou l'Aiguillon! Je ne suis qu'un produit de niche, un accessoire de sport, pas un véhicule! Tandis que toi, on organise des salons juste pour te photographier.

 

De ces longues nuits passées à ensemble naquit une passion impossible. Personne n'assista aux ébats. Mais de cette union, quelques mois plus tard, naquit un petit engin, à la maternité du CPNV (Centre de Prototypes du Nord Vaudois). Ni voiture, ni vélo. Un être hybride difficile à définir.

Peu voulurent croire que c'était l'enfant illégitime de ces deux êtres si dissemblables, et si populaires. Pourtant, la nuit où il vint au monde, vous auriez pu entendre cette conversation:

  • - Tu as vu, chérie, comme il te ressemble! Il est stable comme toi avec ses trois roues. On s'asseye confortablement comme dans tes sièges, et surtout il a un moteur et peut même avancer sans qu'on pédale.

  • - N'exagère rien. Tu es trop gentil. As-tu vu qu'il a tes roues à rayons, des vitesses à pignons, deux dérailleurs, une chaîne et des pédales comme toi? Que son corps est svelte comme le tien, fait avec des tubes, alors que le mien est tellement massif. Je me sens tellement grosse par rapport à toi et à lui. Mais je suis surtout soulagé qu'il n'ait pas ma maladie. Il ne pollue pas! J'espère tellement vivre assez longtemps pour le voir sur toutes les routes... 

 

La suite de l'histoire, vous la découvrirez vous-mêmes, en lisant les journaux par exemple et vous saurez ce que seront devenus le petit Jurassic Trike 333, ainsi que ses vieux parents le vélo et la voiture.

logo2lignes_vert.png

© 2007-2018 by Jurassic Test. Created with wix.com.