18 avril 2011:

24 heures : Test grandeur nature pour un logiciel du CPNV

Test grandeur nature pour un logiciel du CPNV

Le Centre professionnel du Nord vaudois a testé avec succès son programme qui prédit la consommation des voitures électriques en fonction du terrain

Encadrés par leurs professeurs, des élèves de l’Ecole d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg (EIAF) et du Centre professionnel du Nord vaudois à Sainte-Croix (CPNV) ont uni leurs compétences pour créer des programmes capables de prévoir la consommation d’énergie des voitures électriques sur un trajet donné. Ils ont confronté leur technologie à la réalité du terrain dans le cadre d’Energissima, le salon suisse des énergies renouvelables. Douze voitures ont pris part au premier ElectricTest samedi matin. Leur conducteur avait pour objectif la comparaison de leur consommation réelle d’énergie avec les prédictions des applications sur PC du CPNV et sur smartphone de l’EIAF. Les véhicules partis de Fribourg ont réalisé une boucle de 55 km qui passait par Avenches, le Vully et Morat.

La simulation de la consommation s’est faite sur la base de critères comme le poids de la voiture, la force du moteur, la puissance de la batterie et les coordonnées du parcours ont été tirées de Google Maps. A l’arrivée, les résultats se sont révélés encourageants. «Nos données sont précises à quelques dixièmes près, explique Jean-Philippe Chavey, responsable du projet au CPNV. Nous devons affiner nos paramètres et prendre en compte une légère déperdition d’énergie qui a lieu au moment de la recharge des batteries.»

Le comportement routier du prototype Will, de Michelin, réalisé à Givisiez (FR), démontre que la voiture électrique est promesse d’avenir. Ce véhicule est propulsé par deux moteurs installés dans les roues avant. Il a du répondant à l ’accélération. Il atteint les 140 ­km/h et son autonomie est de 3 heures, en fonction de la batterie.

logo2lignes_vert.png

© 2007-2018 by Jurassic Test. Created with wix.com.