16 juin 2010:

Journal de Sainte-Croix : Succès solaire pour le CPNV

Grâce au nouveau toit solaire ultra-léger qu'ils ont fabriqué eux-mêmes, des apprentis du CPNV remportent l'épreuve du Challenge Prototype au Solar Event, en catégorie des tricycles solaires, avec leur Jurassic Trike 333.

Le Trike 333, ce tandem solaire à 3 roues, réalisé par des apprentis du CPNV à Sainte-Croix, avait déjà établi un record de distance au printemps 2009, soit 333km en 12 heures.

Cette année, les nouveaux apprentis qui ont repris le projet « Jurassic Test », ont travaillé dur pour fabriquer un toit solaire plus léger, 3kg au lieu des 16kg du toit précédent. Un long travail de brasage, de collage, de cablage, réalisé dans leur incubateur au Technopole de Sainte-Croix. Pour cela ils ont demandé l'aide d'un des plus grands spécialistes du domaine, Joël Sunier, qui travaille pour Solar Impulse, PlanetSolar, Icare et Swisspirit. Les coûts de matériel (plusieurs milliers de francs) ont été supportés par leurs sponsors, la ville d'Yverdon-les-Bains et Romande Energie.

Le week-end du 4 au 6 juin, ils ont participé au Challenge Prototypes, une course d'endurance de 6 heures sans recharge, qui a eu lieu au Bourget du Lac (Savoie, France). Cet évènement se passait dans le cadre de Solar Event, une grande manifestation autour de l'énergie solaire. La longueur de la course était bien adaptée au Trike 333, lequel peut puiser dans ses trois sources d'énergie, à savoir ses batteries LiPo (ERUN Yverdon), l'apport du toit solaire et... les mollets des élèves. Dans la catégorie des tricycles solaires, ils ont remporté le trophée (et 600 Euros) avec 206km parcourus. Mais le plus étonnant est qu'ils se sont classés 2° du classement général, devant des véhicules très rapides, les Sunracers. Seulement 6° sur la grille de départ d'après le temps des essais, ils ont finalement pu se classer 2° grâce à la simplicité du Trike 333, sa maniabilité et sa nouvelle stabilité due à l'allègement du toit. Ils ont ainsi résisté à la pression de véhicules dont la vitesse de pointe était double (80km/h au lieu de 40km/h), mais qui ont connu un peu plus de pannes et surtout qui étaient plus en difficulté pour dépasser les véhicules les plus lents.

Pour les élèves et leurs enseignants, c'était une magnifique aventure, technique et sportive. Certes ce n'était pas facile sous le soleil de plomb, mais personne ne s'est plaint, car le soleil était attendu pour exploiter le nouveau toit photovoltaïque terminé ... le jour avant la course !

logo2lignes_vert.png

© 2007-2018 by Jurassic Test. Created with wix.com.