Navigation rapide

logo2lignes_vert.png

© 2007-2018 by Jurassic Test. Created with wix.com.

Racourcis pour allez directement à :

Salon de l'auto 2010

La Tesla Roadster est incontestablement la plus avancée des voitures électriques, et celle qui remporte les tests d'autonomie avec Green Race 2.0. Lorsque nous avons annoncé ce résultat chez Tesla, nous avons été invités à une photo d'équipe derrière le magnifique exemplaire présenté au Salon.

Tesla nous a aussi proposé de faire, d'ici quelques semaines, le parcours réel Geneve Sainte-Croix (une succursale est prévue à Genève), pour nous aider à vérifier les valeurs calculées par Green Race 2.0.

Jurassic Test au Salon

Le stand installé par Chris et Nebih est prêt. Il présente principalement Green Race 2.0, notre logiciel pour comparer les voitures électriques.

Le Trike 333est aussi mis en évidence, comme réalisation montrant qu'en construisant très léger on peut consommer très peu.

Enfin un coin avec les plus petites voitures solaires du monde est visible, pour illustrer la puissance de la lumière. Nous les vendons aux visiteurs intéressés.

Un des buts de notre présence là-bas est de tisser un réseau de contacts avec les constructeurs de voitures, de manière à pouvoir récupérer des données précises sur les voitures électriques et pouvoir les simuler valablement dans Green Race 2.0.

Dès les premiers jours de presse, l'équipe se relaie sur le stand.

Ci-contre Xavier et Luis, avec monsieur Michel Tatti, directeur, le mercredi 3 mars.

Voici les photos les plus marquantes de ces 13 jours inoubliables:

Natacha discute en Croate avec le constructeur XD, qui s'est rendu compte grâce à Green Race 2.0 de l'importance de diminuer le poids de son véhicule

Nikita pendant le tournage d'un petit reportage pour "La Tele".

Le tour d'horizon ne serait pas complet si on oubliait de dire que les petites voitures solaires ont été victimes de leur succès. Les 100 voitures à vendre étaient épuisées le vendredi après-midi, soit moins de deux jours après l'ouverture aux visiteurs. Et impossible de se réapprovisionner avant la fin du Salon. Nous avons appris qu'il aurait fallu être plus prévoyants...

Salon de l'Auto 2010

Le 80° Salon de l'Auto 2010 ouvrira ses portes le 2 mars prochain. 10'000 journalistes, 700'000 visiteurs sont attendus.

Dans un secteur automobile en crise et en profonde réflexion, les solutions écologiques ne sont pas encore au stade de la production de masse.

Le Pavillon Vert veut proposer au public de découvrir des concepts car et des projets de recherche dans le domaine de la mobilité sans carbone.

Voici donc l'équipe Jurassic Test invitée au Salon de l'Auto 2010, dans le Pavillon Vert, sur le stand 3001.04, de 43m2 !

Voici la version 3 du stand, proche de la réalité. Grâce à la commune d'Yverdon et à Urs Bona, architecte et spécialiste des agencements de stand, que nous pouvons disposer de quelque chose d'assez professionnel.

Pour le modéliser, nous avons utilisé Google SketchUp, un logiciel gratuit 3D.

Salon de l'Auto 2010

Vendredi 19 février, nous avons commencé à préparer le matériel pour le stand du Salon de l'Auto.

Ci-contre une vue partielle de notre stand, sachant que plusieurs éléments viendront le compléter. Le bar aura trois parties, et du matériel venant de l'Office du Tourisme sera ajouté... etc

 

Victoire au Solar Event 2010

Les photos du week-end sur Picasa

L'article de presse sur 24Heures.

 

Un week-end inoubliable, surtout à cause d'une course avec un suspense extraordinaire.

Il s'agissait d'une course d'endurance de 6h non-stop, avec 3 catégories, les tricycles solaires, les Sunracers (6m carré solaire!), et les prototypes (0.8m2).

Sur la grille de départ, après un classement au meilleur tour, le Jurassic Trike 333 n'est que 6°, derrière 2 Sunracers, 2 prototypes et un autre tricycle solaire, celui de Dario Ciani. (On voit, sur la photo, juste devant nous, la voiture qui gagnera le classement au scratch)

Rien ne laisse penser que le Trike 333 pourrait finir à la 2° place au scratch et meilleur de sa catégorie.

Dès les premiers tour, la bulle se détache et oblige à deux arrêts de quelques minutes. Le Trike 333 s'enfonce dans le classement. Mais les consignes sont claires. La course sera longue. Pas question de tirer trop fort sur l'accélérateur.

Les tours se succèdent, les équipes se relaient, les incidents mécaniques touchent aussi les autres concurrents. 4 restent très au dessus des autres: (Sunspeed et Helios (les deux Sunracers),Solar Cars Solution, (la petite voiture en carbone classée en prototype), et le Jurassic Trike 333). Les trois autres ont des vitesses de pointe et au tour meilleures, mais le Trike est un peu plus maniable et effectue des dépassements plus "osés" des véhicules plus lents... Déjà l'horizon semble dégagé dans notre catégorie. Mais les élèves veulent viser un podium au classement général (au scratch). Ambitieux...

Au bout de 2h, le Trike est 3°, et reste tout proche des meilleurs, grâce au fait que les Sunracers s'arrêtent de temps en temps pour problèmes techniques.

A un peu plus de la mi-course, le Trike prend la deuxième place, la voiture Solar cars ayant un peu ralenti, pensant qu'elle ne tiendra pas le rythme jusqu'au bout. Les élèves rêvent d'une deuxième place, et se relaient aux limites du Trike et de leurs forces. La chaleur est forte (27°C). Puis les choses se gâtent. A moins de 2h de la fin, la voiture réaccélère, repasse le Trike (qui est donc 3°) et s'envole. Mais surtout Helios nous rattrape régulièrement et menace de nous prendre cette 3° place au scratch. Les élèves s'organisent pour faire de courts relais (10-15 minutes), et des changements rapides, on se croirait à la formule 1 lorsqu'il y avait des arrêts au stand.

Vers la fin, non seulement le Trike résiste au retour d'Helios, mais un petit coup de chance nous aide: Sunspeed casse et nous lui reprenons3 tours d'avance, revenant 2°. Pendant les 10 derniers tours, Sunspeed reprend la route et les deux Sunracers nous font la chasse, à 1 ou 2 tours derrière nous. C'est une ambiance survoltée et le public encourage le Trike. Les batteries arrivent aussi au bout... Et finalement le drapeau à damier nous délivre. Nous gardons cette incroyable 2° place, avec le SunRacer Helios à 1 tour derrière nous et Sunspeed à 3 tours. C'est la fête!

Si la longueur du tour annoncée est exacte (1.2km), nous avons effectué 206.4km en 6h, soit une moyenne générale (y compris arrêts techniques) de 34.4km/h. C'est très au dessus des performances de l'année passée (333km en 11h30 = 29km/h). L'explication tient certainement au poids du nouveau panneau solaire (3kg au lieu des 16 précédemment). Avec ce nouveau panneau réalisé par les élèves, nous gagnons non seulement en poids, mais aussi en stabilité dans les virages rapides, ce qui était justement le cas dans cette course (172 x 4 = 688 virages à l'équerre!)

Après un effort physique très intense sous une chaleur importante (27°C), la joie est complète!

 

Jurassic Test 2009

Horaire

Jurassic Test, 15 mai 2009:

- dès 9h00, accueil des participants, distribution des numéros, CPNV, batiment informatique, rue de la Gare 14, 1450 SAINTE-CROIX. En cas de difficulté, appeler JP Chavey 076 345 43 20.

- dès 9h30, briefing, consignes, tous à la cafétaria

- dès 9h50, présentation des participants aux spectateurs, si météo favorable.

- 10h00: départ de Sainte-Croix, en convoi sous escorte. A l'avant (1 moto gendarmerie + 1 moto Vectrix avec cameraman, + 1 voiture). A l'arrière, le "bus balai" (15 places). Dès l'entrée d'Yverdon, des policiers cyclistes nous rejoindront.

- 11h15: 0-100m vert à Yverdon, CPNV, rue Roger de Guimps

- 12h15 départ vers Sainte-Croix, les participants sont libérés du convoi à la sortie de Valeyres sous Montagny, en direction d'Orges. 


L'arrivée sera entre 13h15 et 14h00 suivant la vitesse de chacun. Dès l'arrivée les participants peuvent se doucher et se changer au centre sportif.

- 13h45: repas offert aux participants par la commune de Sainte-Croix.

- 14h30: publication des résultats.

Nous renouvelons donc l'expérience du Jurassic Test pour les journées du soleil, à savoir le vendredi 15 mai 2009.

Le Jurassic Test est un parcours de test comparatif, principalement destiné à des vélos électriques ou véhicules légers électriques, électro-solaires, électro-musculaires (idéalement plus légers que leur charge utile).

Parmi les constantes, un parcours exigeant dans le Jura, avec la côte de Mauborget, et toujours une arrivée à Sainte-Croix.

Le but est d'abord de promouvoir ce type de moyen de transport sans carburant, et également d'offrir une occasion de comparer les différents modèles disponibles sur le marché ou encore à l'état de prototypes.

Si l'édition 2008 cherchait surtout à élire l'engin le plus économique, cette année le règlement favorisera le vélo ou l'engin capable de rallier Yverdon à Sainte-Croix le plus rapidement possible, sans avoir pu recharger à Yverdon. La quantité d'énergie embarquée ne sera donc pas pénalisée, si ce n'est par le poids à embarquer. Aucune recharge n'est autorisée sur tout le tracé.

Une épreuve de 0 à 100m départ arrêté sur Yverdon démontrera aussi les capacités d'accélération des différents vélos ou engins.

Règlement

Règlement du Jurassic Test 2009. (version 4). Au vu du peu d'inscription dans les catégories supérieures, il ne restera que les catégories A, B, C, le reste étant "hors catégorie".

Idée : Le Jurassic Test 2009 est une sortie de véhicules légers sans carburant sur un parcours exigeant dans le Jura Suisse, à l'occasion de la journée du soleil. Si l'édition 2008 cherchait à déterminer surtout l'engin le plus économique, l'édition 2009 sera plus orienté vers l'engin le plus efficace dans sa catégorie sur une portion de parcours en montée.

Les véhicules : vélos électriques, engins électro-solaires, mais aussi vélos. Les véhicules circulent sous leur propre autorisation (il s'agit d'une sortie d'essai sur routes ouvertes et non pas d'une course). 


Le Jurassic Test vise principalement les Ultra Légers Electriques (véhicule plus léger que sa charge utile), bien qu'il accepte aussi des plus lourds.

Le parcours : Il emprunte la route panoramique Sainte-Croix Mauborget puis descend jusqu'à Yverdon. Au retour, c'est la même route (et c'est aussi la route qu'empruntera le Tour de Romandie le 2 mai prochain).

La partie chronométrée se fera seulement sur le retour (dès le début de la montée), ceci pour éviter des courses de vitesse dans la partie descente et donc des risques inutiles... On peut estimer à 18km assez plat et 12km de montée, avec 1000m de dénivellation environ. Voir le parcours.

Les catégories :

A : 0 : uniquement force musculaire (y.c vélo, vélo couché, vélomobile)

B : 250 : jusqu'à 250W. (vélo électrique VAE 250W, même si la vitesse de l'assistance n'est pas limitée à 25km/h, par exemple Flyer High Speed, ou VAE 250W débridé en vitesse).

C : 800 : jusqu'à 800W. (Exemples: BionX 500W, Dolphin 750W, Ezee Torq 350W, E-solex 400W, Jurassic Trike 2x400W...)

Les autres véhicules plus puissants peuvent participer, mais seront déclarés "hors catégorie", et ne participeront pas au classement.

Le parcour (détails)

Voici donc le parcours du Jurassic Test 2009.

Les villages traversés seront Sainte-Croix, Bullet, Mauborget, Villars-Burquin, Fontaines, Novalles, Vugelles la Mothe, Orges, Valeyres-sous-Montagny, Yverdon.

La descente se fera en groupe encadré par des véhicules, avec un rythme soutenu (moyenne 30km/h) mais pas de pointes de vitesses dans la descente (côte de Mauborget) qui reste assez dangereuse.

A Yverdon, une épreuve de 0 à 100m permettra d'élire le vélo ou engin le plus efficace au démarrage.

La remontée, qui empruntera le même chemin, sera chronométrée à partir du moment où la voiture de tête laissera le passage libre. Le premier qui arrivera à Sainte-Croix gagnera le Jurassic Test, dans sa catégorie au moins.

La comparaison de bons cyclistes que nous espérons voir venir nombreux et des vélos électriques sera intéressante et donnera lieu, certainement comme l'année passée, à une bonne empoignade.

Voir les photos de la reconnaissance du parcours.

La distance est environ de 62km, avec un dénivellé important (1000m positif) comme le montre le profil ci-dessous.

Ci-dessous le profil du retour seul, bien détaillé. (1008m de dénivellation positive!)

Et voici des détails du parcours, qui sera emprunté exactement à l'aller (10h) comme au retour (13h15 - 14h00)

Des photos du fléchage du parcours. (les panneaux sont parfois bien hauts...)

Des photos du parcours en hiver.(le 7 mars, seulement 2 mois avant le Jurassic Test... brr...)

Des photos du parcours 2008 (identique sur les 20 premiers kms)

Les résultats:

Voici quelques résultats du Jurassic Test 2009.

Pour accèder à une première galerie du Jurassic Test 2009, cliquez ici !

Pour une galerie de Christophe Carisey (photographe professionnel du Journal de Sainte-Croix), cliquez ici !

Pour accèder à la galerie du 100 m vert à Yverdon-les-Bains, cliquez ici !

Une petite vidéo du départ: http://files.me.com/jeremie/3kyd5j 

 

En très résumé:

10h-11h20 une descente en groupe à 30km/h de moyenne, peu de pluie. Quelques concurrents ont eu un peu de peine à l'entrée d'Yverdon, le groupe s'étant coupé en deux.

11h30: Un 0-100m à Yverdon sans pluie. Gagné par Renaud de Pury sur vélo de route non électrifié.

12h30 Puis une remontée "jurassique" sous la pluie, le vent, le froid. Et pourtant des chronos incroyables. Pour 26km et 1000m de dénivellé positif, le premier, en 40 minutes 37, assure une moyenne de 38km/h. Plus que le Tour de Romandie sur cette portion ! Suivi de près par un Bike-Electro-Antrieb, puis 2 Velectris, 2 Dolphin, 1 Scoobike et le Jurassic Trike. En catégorie 250W, un BionX et un Velectris, devant l'armée des Flyer confiés aux étudiants et enseignants. Meilleur temps des Flyer 250W, Jean-Michel Gschwind a fait fort.

Catégorie C: 250-800Watt,

Les plus rapides évidemment. Victoire d'Antoine Sachs sur Velectris, suivi de près (1 minute) par levélo de Bike-Electro-Antrieb. Puis deux autres Velectris, et les deux Dolphin.

En rouge, 3 participants qui se sont distingués quelques semaines plus tard à la montée électrique (montée de l'Alpe d'Huez). Voir les résultats de la montée électrique.

Catégorie B: 250W

 Note: Jean-Michel Gschwind, meilleur du groupe des Flyer, a retenté le lendemain le même parcours en vélo non électrique. Il a réalisé un temps de 86 minutes, ce qui montre plusieurs choses:

  • l'efficacité dn vélo électrique, même de catégorie 25km/h,  puisqu'il a gagné pas moins de 25 minutes sur 26 km (sa moyenne passe de 18.1km/h à 25.6km/h).

  • le haut niveau du cycliste de référence (Renaud de Pury) qui était vraiment très fort pour avoir bouclé en 61 minutes.

  • l'extraordinaire performance des 4 premiers vélos qui ont terminé en moins de 43 minutes !

Catégorie A (cyclistes):

150001:01:36Vélo routeDe PuryRenaudA

140101:25:00Vélo routeNicoudAnne-MarieA

 

Résultats du 0-100m vert:

Renaud de PuryVélo route non assisté10''335

Michael KutterDolphin 750W10''672

Nathan BuacheRoller11''534

Daniel JuvetCourse à pied12''937

La moto Vectrix a réalisé un temps de 8''548, hors catégorie évidemment.

 

Prix de l'innovation:

Plusieurs innovations intéressantes ont été présentées. Voici celles qui ont été le plus plébiscitées (les spectateurs avaient droit à 2 votes, et il y avait environ 60 personnes au moment du vote).

 

Le Jurassic Test: (équipe Jurassic Test 2007-2008)
Le fait d'avoir créé une course de vélos électriques, y compris pour des vélos hors catégorie VAE.


Environ 35 voix

Un toit solaire ultra léger (présenté par Dario Ciani)
Le développement en cours de toits solaires pour véhicules légers permettrait de diminuer la taille
des batteries et de compter sur un apport solaire plus important.
Environ 25 voix

Un toit pour vélo contre la pluie (présenté et démontré par Sebastien Bouquain).
D'après lui c'est parfait pour la tête (surtout si on a des lunettes). Un peu moins pour les pieds.
Attention toutefois en cas de grand vent.
Environ 20 voix

Le Jurassic Trike 333 (Jurassic Team 2008-2009)
Un prototype nouveau, avec 333km d'autonomie.

Environ 15 voix

Le site www.jurassictest.ch  (Jurassic Team 2008-2009)
Environ 15 voix

Le bi-moteur. (Antoine Sachs)
Le fait de mettre 2 moteurs (2 roues motrices pour un vélo ou VTT)

Environ 10 voix

La course virtuelle. (Jurassic Team 2007-2008)

Environ 5 voix

 

Energissima 2009

Dimanche 26 avril , une fois rentré du Slow Up Morat, nous avons trouvé le salon Energissima bondé. Beaucoup de monde, de familles, d'enfants.

Quelques centres d'intérêt qui nous avaient échappé, comme le Vectrix, le plus grand scooter électrique aux performances étonnantes (100 km/h). C'est réparé avec cette photo de Raffaël à côté du Vectrix.

Raffael a beaucoup promené les enfants. Il y avait parfois une file d'attente. Tous étaient ravis.

Adam a beaucoup expliqué. Surtout quand de sympathiques demoiselles s'approchaient du Trike...

Et pour finir voici le départ. Le Trike 333 joue au cargo pour ramener le matériel à la voiture, avant d'être lui-même chargé sur sa remorque par Adam, Raffael et JCY.

Lara Gut sur le Trike 333

Le directeur d'Energissima, M. Philippe Monnerat, nous a proposé de transporter Lara Gut, la championne de ski suisse, pour lui faire découvrir le salon d'Energissima 2009.

Nous la rejoignons dehors, ce qui lui permet de faire un petit tour sur le parking. Elle est un peu surprise des accélérations rapides, mais rapidement elle maîtrise le Trike. Vous pouvez la voir aux commandes du Trike 333, visiblement ravie.

Puis c'est un tour complet du salon, pendant lequel il faut souvent s'arrêter parce que de nombreux passants ou exposants veulent la photographier.

Ci-dessous elle est devant le stand de REnInvest, une entreprise qui installe et exploite des réseaux d'éoliennes et de panneaux solaires photovoltaïques.  (plus d'info surhttp://www.reninvest.ch/fr )

 

On lui aurait bien proposé une place dans la classe SCB12 mais elle semble trop occupée puisque sa saison de ski recommence le 20 mai, déjà ! Bonne chance, Lara, et merci pour les 12 autographes à destination de la classe complète et du petit mot pour notre page de personnalités.

Energissima 2009, qui constituait la première apparition publique de notre Trike 333, a commencé très fort. Beaucoup de projets, de personnes intéressantes rencontrées, beaucoup de sourires, l'impression que tout le monde aime le Trike 333. Beaucoup d'aventures car le Trike nous a fait quelques frayeurs.

Toute la classe, en T-shirt blanc officiel Jurassic Test + Romande Energie, a pu visiter l'expo. Accompagnée de la classe des futures ingénieuses (deux sont visibles sur la photo de gauche), de Jean-Luc Nicoud, Jean-Michel Gschwind et JCY.

Il a aussi été possible de proposer aux visiteurs un petit tour à la place arrière du Trike. De nombreux enfants, mais aussi des adultes, ont été transportés à travers l'exposition, principalement par Alex, Raffaël, et Sebajdin.

Le Trike nous a quand même fait trois frayeurs:
 - Le toit solaire s'est démis de son axe deux fois, heureusement sans chuter. 
 - Un fil ayant trop frotté à l'arrière a commencé à faire jaillir des étincelles. Réparation rapide par Jean-Luc Nicoud et Jean-Michel Gschwind.
 - L'afficheur, pour une raison encore ignorée, s'est mis à nous afficher des valeurs erronées et à nous faire croire que la batterie était vide alors qu'elle était pleine.

Il nous a été possible d'approcher d'autres projets intéressants. Le taxi solaire de Louis Palmer, celui qui a fait le tour du monde sur 18 mois (53000km) était là avec son propriétaire. Il a été possible de discuter avec Louis (basé à Lucerne) et de recueillir ses impressions sur les batteries Zebra. Le taxi solaire transporte en effet 2x125kg de batteries. Sur la photo ci-dessus on peut voir aussi la taille très diffiérente de la surface solaire. Louis Palmer nous a dit que le Trike 333 lui faisait très envie comme véhicule pour se déplacer tous les jours.

 

Concernant son voyage, nous avons appris que les panneaux solaires ont produit environ la moitié de l'énergie du voyage, l'autre moitié étant prise sur le réseau électrique. Au fond, nous avons un peu les mêmes proportions, mais nous sommes 5 fois moins lourds, 2 fois moins rapides, et 10 fois plus économes

Un stand présentait la maquette de l'avion solaire de Solar Impulse, ainsi que du hangar construit à Payerne pour lui.

La taille des ailes (61m d'envergure!) est déjà impressionnante sur la maquette.

Une rencontre avec Raphaël Domjan, le futur skipper du tour du monde en bateau solaire, était aussi très intéressante. Outre le fait que nous avons pu le photographier en discussion avec Moritz Leuenberger, nous avons pu visiter la bulle, une de celle qui fera le tour du monde pour présenter le projet. Très transparente, on aperçoit même la couleur du ciel à travers. Une macro-structure en tube gonflable structure l'espace. Elle sera présentée bientôt à Yverdon, siège du projet.

A gauche Raphaël Domjan avec Moritz Leuenberger, ministre des transports.

Et vous voulez la preuve que Jurassic Test et Planet Solar sont deux projets "amis"?

 Regardez la photo de droite, Raphaël Domjan et Michèle!

Incroyable mais vrai. D'anciens EPFL, sur leur propre initiative, sont en train de créer une vraie voiture de course électrique. Ils ont aussi collé sur la voiture des panneaux solaires souples pour alimenter les appareils de mesure et de contrôle en 12V. Ayant de bons contacts avec Flexcell (cellules solaires souples), un des ingénieurs nous a proposé de nous prêter un de ces grands panneaux solaires souple, si nous voulions tenter de créer une structure porteuse souple, et ainsi essayer de donner à notre Trike une forme de toit moins plate.

La Green GT est développée en collaboration avec Leclanché (Yverdon, décidément tout est prêt de chez nous). Nous avons ainsi découvert que Leclanché conçoit des batteries comparables à celles que nous avons sur le Trike, avec des éléments assemblés en Allemagne.

L'idée serait, dans l'esprit des développeurs, de créer un championnat de voitures monotypes de cette catégorie.

Juste à côté de nous, 5 magnifiques motos tous-terrains Quantya, avec, ce qui est incroyable, exactement les mêmes batteries, exactement le même chargeur que nous (notre chargeur de batterie est justement un Quantya).

Ci-contre un prototype "supermotard".

Nous avons eu des discussions très sympathiques avec nos voisins.

D'autres points d'intérêt et rencontres nous attendaient comme:

  • Une démonstration digne de "C'est pas sorcier" sur le stand en face de nous, du distributeur d'énergie sur Fribourg, Groupe E.

  • Une gamme très complète de vélos Flyer, y compris le High speed.

  • Le e-solex, ainsi que le Vectrix, rassemblés sur un même stand.

  • La Think, petite voiture électrique visible dehors à l'entrée du salon.

  • La rencontre du loueur de vélos électriques de Noiraigue, qui propose 60 vélos électriques à la location avec des circuits par exemple au creux du Van.

  • La rencontre avec NiceFuture, qui nous invite au Festival mondial de la terre, à Lausanne du autour du 20 juin.

  • La rencontre d'ingénieurs de différents pays (Algérie, Cambodge, Inde, Brésil) venus chercher des idées écologiques et qui sont restés longtemps à discuter autour du Trike 333.

  • La rencontre de plusieurs inventeurs qui nous racontent chacun leurs inventions (c'est secret donc on ne peut rien vous dire), et parfois leurs déboires avec des systèmes ou véhicules pas homologués. Tous nous souhaitent bonne chance pour tenter de faire rouler le Trike 333 sur la route.

  • La rencontre avec d'anciens élèves de l'Ecole Technique de Sainte-Croix, toujours fiers de leur école 20 ou 40 ans après...

  • plusieurs personnes qui voulaient savoir le prix, et qui semblaient prêts à acheter le Trike 333 pour 10, 15 ou 20'000.-! "Non, c'est un prototype, il n'est pas à vendre..."

  • Une réunion technique avec ERUN.

 

Jurassic test 2008

Règlement Jurassic Test 2008

Idée

Le Jurassic Test 2008 est une sortie de véhicules sans carburant sur un parcours exigeant dans le Jura Suisse, à l’occasion de la journée du soleil. Puissance, autonomie, efficacité ... voici le règlement.

Lire la suite : Règlement Jurassic Test 2008

Le parcours

Le parcours du Jurassic Test emprunte la route panoramique Sainte-Croix – Bullet – Mauborget. (12 km vallonés), (Mauborget, km 12)

Lire la suite : Le parcours

Le Jurassic Test, une fête pour le public

Le Jurassic Test, une fête pour le public (communiqué de presse du 1 mai 2008)

Autour du Jurassic Test, le public aura l’occasion de voir de nombreux engins, entre le collège de la poste et le batiment « la conversion » du CPNV, à l’avenue de la Gare, de 9h45 à 12h30.

Lire la suite : Le Jurassic Test, une fête pour le public

Jurassic Test: L’heure de vérité pour les engins électriques

Communiqué de presse du 1 avril 08.

Une classe du CPNV (Centre Professionnel du Nord Vaudois), la SCB12 (classe de pré-apprentissage informatique + médiamatique), a pris comme projet d’initiation à l’informatique le développement d’un simulateur de VES (véhicules électriques, ou solaires). Un VES, ce peut-être un simple vélo électrique, un scooter, un Segway, mais aussi une voiture électrique ou même un engin équipé de panneaux solaires.

Lire la suite : Jurassic Test: L’heure de vérité pour les engins électriques

Bilan final du Jurassic Test 2008

Les Dolphin irrésistibles dans la montée de l’Aiguillon.
Les BionX, Velectris, Ezee Torq, Flyer rapides et économes (en dessous des 2h avec peu d’énergie).

Lire la suite : Bilan final du Jurassic Test 2008